Chroniques

Partager :

Chronique d'octobre: Coups de chapeau

le 01 octobre 2013 par Sylvie Guinois

Chers gestionnaires,

Dans ce document, l'utilisation du genre masculin a été adoptée afin de faciliter la lecture et n'a aucune intention discriminatoire.* Tous les noms ont été changés, et certains cas ici sont en réalité des femmes.*

 
Il faut que je vous parle de ces gens qui suscitent mon admiration en entreprise. Ils sont nombreux.
Je sais, à lire les chroniques des mois précédents, on pourrait croire qu'ils n'existent pas. Et pourtant.
 
Aujourd'hui, je vous parle de véritables STARS!


Il y a *Gédéon, qui évolue dans l'entreprise familiale. Malgré le fait que son leadership diffère de celui de son supérieur hiérarchique, il  maintient le cap sur ses objectifs. Son défi est d'ajuster ses communications au niveau de celles de son supérieur, dans le but de reconnaître les préoccupations de ce dernier, tout en faisant avancer ses propres idées. (pas facile entre membres d'une famille) J'admire  surtout l' humilité et l'intelligence dont il a fait  preuve pour  constater qu'il a des croutes à manger quant à sa manière de communiquer.
 
Oh, il y a *Arthur,  qui travaille dans cette boite depuis longtemps, et qui comprend qu'il doit s'éloigner du leadership particulier de son président afin d'instaurer le sien. Il doit de distancier de ce qu'il a toujours fait jusqu'à maintenant,  délimiter son "carré de sable" et s'y consacrer, uniquement. Le piège qui le guète? Se faire  entrainer dans les "patterns' établis. Pas simple hein? Et il y met tant de coeur!  Cet homme est tellement loyal, tant envers ses clients que son organisation! Cette compagnie est privilégiée de l'avoir dans ses rangs!
 
Je parle maintenant de *Marius. Le pilier sur qui tout le monde se fie.  Marius  ne veut pas décevoir, alors dit oui, tout le temps. Il veut tellement plaire aux autres qu'il ne sait plus vraiment qui et comment il est,  LUI.  Puis voilà qu'on lui donne des responsabilités nouvelles accompagnées de gestion. Gestion? Connait pas. Comment gérer et plaire? Ben vous n'en reviendriez pas de le voir bucher pour définir son leadership,  et initier son positionnement. Les pas de géants accomplis, en peu de temps. Quel  courage et  détermination.
 
*Siméon. Ce "Y" tout frais, qui veut performer, qui veut réussir, qui a de l'ambition , qui  y met des heures et du dévouement. Également tétanisé par la critique. Siméon  veut  cheminer. Il   s'assoit devant moi  chaque semaine et ensemble,  nous cherchons des portes, des pistes.  C'est pas formidable?  Un engagement à repousser ses limites. WOW
 
Et il y a tous ces gestionnaires qui se présentent à mes déjeuners conférence. Ils osent partager leurs préoccupations, leurs failles. Devant de purs inconnus, qui pourraient bien les juger. Ils sont là, conscients,  ouverts,  authentiques.  Quel privilège ils m'offrent tous.
 
Alors, vous qui vous reconnaissez:
 
 
CHAPEAU BAS

Commentez cet article

Veuillez remplir tous les champs

Chronique-Infolettre

Plus de 90 chroniques sur ce blogue depuis 2008

Inscrivez-vous pour être informé des conférences, nouveautés et conseils pratiques

Cher abonné(e), je ferai de mon mieux pour vous informer, vous faire réfléchir, influencer votre réussite. Bienvenue!

Courriel

Prénom

Nom

Entreprise

Chroniques récentes

Archives

Message
Ok