Chroniques

Partager :

Estime de soi et travail, quel rapport?

le 08 septembre 2010 par Sylvie Guinois

Voici ce que réserve un employé qui a une faible estime de soi:

  • Difficulté à dire non, dû à la peur de déplaire, au point de céder aux pressions et  au chantage des collègues, et parfois même des clients.
  • Difficulté à prendre des décisions, dû à la peur de se tromper.
  • Difficulté à s’engager à fournir des réponses claires et des délais  précis.
  • Absence  ou peu d'initiative.  


Imaginons  un  client contactant votre entreprise, parce qu’il un besoin; il cherche une réponse, une solution. Votre employé est vague dans ses réponses, n’arrive pas à promettre une date de retour  ni une solution définitive. Croyez-vous ce client satisfait?

Et l'employé qui compte sur son collègue pour lui remettre un rapport qui servira lors d’une présentation importante. Ce dernier hésite, a peur de se tromper, donc perd du temps, et rate le délai de remise. Considérez-vous le client interne heureux ?

Maintenant,  pensons à des changements organisationnels. Pensez-vous qu’il y aura  de la résistance de toutes sortes de  la part d’employés qui ont peur de tant de choses? Et cela se manifestera sous des formes parfois très subtiles.

L'évaluation du savoir-être devient essentielle dans les organisations. Les habiletés qui y sont reliées s'apprennent. Vraiment.

Commentez cet article

Veuillez remplir tous les champs

Chronique-Infolettre

Plus de 90 chroniques sur ce blogue depuis 2008

Inscrivez-vous pour être informé des conférences, nouveautés et conseils pratiques

Cher abonné(e), je ferai de mon mieux pour vous informer, vous faire réfléchir, influencer votre réussite. Bienvenue!

Courriel

Prénom

Nom

Entreprise

Chroniques récentes

Archives

Message
Ok