Chroniques

Partager :

Les pièges de la familiarité au travail

le 01 octobre 2009 par Sylvie Guinois

 

Chers meneurs,

Commençons par la définition du mot familiarité: relation familière entre personnes, comme celle qu’entretiennent les membres d’une même famille. (Source : Le Petit Robert)

Synonymes : abandon, bonhomie, liberté, (Source : Le Petit Robert)

Le tutoiement est sans doute la marque de familiarité la plus répandue. Il y a plusieurs formes de tutoiement, selon qu’il est censé exprimer la proximité: affection, camaraderie, intimité; ou la distance : condescendance, mépris.

L’usage de «petits noms » tels que « ma jolie, ma belle, mon vieux, » est aussi une forme de familiarité.



Mais est-ce une bonne idée d’adopter une attitude familière au travail?

Prudence

La familiarité s’accompagne très souvent de taquineries qui peuvent devenir plus ou moins déplacées, et s’apparenter à des insultes déguisées, contribuant ainsi à la dégradation du climat de travail.

La familiarité facilite aussi la requête «  excessive » du patron,  ou du du collègue ou/et du client, et rend plus difficile le refus de ce qui est présenté comme une sorte de service personnel entre amis.

Une demande légitime peut  même être rabrouée par manque de considération appropriée au milieu du travail.

Une fois les barrières tombées, on peut se retrouver, par exemple, avec des employés qui répondent aux clients en mastiquant la dernière bouchée de beignet. Et vlan pour l’image de votre entreprise, et l’importance accordée au client.

L’ attitude non familière crée une distance psychologique, propice au respect mutuel. C’est la base de ce que j’appelle  " l’attitude client », à l’interne comme à l’externe.

Par des excès de familiarité, sans vous en rendre compte, vous sapez votre leadership.

Lorsqu'il n'y a plus de distance, les conversations difficiles   peuvent devenir iefficaces, et non crédibles. 

 

Attention aux pièges de la familiarité

et rappelez-vous: on ne nait pas un meneur inspirant; on le devient.

Geoffrey Blanc -  le 09 août 2012
J'aime beaucoup vos chroniques !

Commentez cet article

Veuillez remplir tous les champs

Chronique-Infolettre

Plus de 90 chroniques sur ce blogue depuis 2008

Inscrivez-vous pour être informé des conférences, nouveautés et conseils pratiques

Cher abonné(e), je ferai de mon mieux pour vous informer, vous faire réfléchir, influencer votre réussite. Bienvenue!

Courriel

Prénom

Nom

Entreprise

Chroniques récentes

Archives

Message
Ok